Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

close

GAULLE (Charles de). Lettre autographe signée.

Lettre de vœux à un ami de longue date, le Général Gérard Boudhors.

5 800,00 €
Autographe disponible à la vente
Description

GAULLE (Charles de).

Né à Lille. 1890-1970.

Général, Président de la République française de janvier 1959 à avril 1969.

L.A. S. « C. de Gaulle » au général Boud’hors. S.l., 31 décembre 1951. 

2 pages in-8 papier vélin crème gravé à son nom

                                                                                     « LE GENERAL DE GAULLE ».                                                                                                 

 

Lettre de vœux à un ami de longue date, le Général Gérard Boudhors 

De Gaulle avait servi sous son commandement durant la Grande guerre (le lieutenant-colonel Boudhors commandait le 33e RI en 1916) : …C’est du fond du cœur que je vous adresse mes vœux les plus sincères et respectueux pour l’année qui va commencer. Ma femme y joint les siens et nous espérons que Madame Boudhors voudra bien, elle aussi, agréer tous nos souhaits. Notre pays va, je crois, traverser une année dure. Il nous semble qu’il commence à reprendre conscience de lui-même et de ce qu’il vaut. Puisse-t-il se dresser, marcher, prendre sa route !... Il se dit …aujourd’hui, autant que jamais, votre « officier » respectueux et profondément dévoué…

 

La IVe République née à la Libération est secouée par une succession de crises gouvernementales, dues à la faiblesse de ses institutions. Après un fort succès aux élections municipales de 1947, le RPF (Rassemblement du Peuple Français), nouveau parti fondé par le général de Gaulle afin de transformer la scène politique française en s’opposant à l’avancée du Communisme et en promouvant une réforme constitutionnelle, entame à partir de 1949 un déclin qui se prolongera jusqu’en 1951. La gestion efficace des événements sociaux de l'automne 1947 par le gouvernement de la troisième force a affaibli le mouvement gaulliste. Le recours à de Gaulle semble alors moins nécessaire pour les conservateurs, les modérés et le patronat. Dans l'opposition, le RPF est frappé d'un véritable ostracisme de la part des autres partis politiques, entretenu par le refus du général de Gaulle de se compromettre avec eux. En 1951, même si le RPF obtenait encore plus de 4 millions de voix et 117 députés, il n’en demeurait pas moins affaibli : 27 d’entre eux voteront la confiance au gouvernement d’Antoine Pinay en 1952, tandis que d’autres (une trentaine) décidèrent de leur défection au parti du Général.

Détails du produit
G 3626
QR Code

Scan this code! phone_iphone

Menu

Paramètres

Créez un compte gratuit pour sauvegarder les articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter