Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

close

PELLICO Sylvio, auteur de "Mes Prisons"

490,00 €
Autographe disponible à la vente
Faire une offre

Votre offre est envoyée.

Your Offer is accepted, please check your inbox.

  •     *Champs requis

Chargement

Référence:
G 3710
Produits liés
Aucun articles
Description

PELLICO (Sylvio). Né à Salustre (Italie). 1789-1854. Poète italien. Auteur de « Mes Prisons ».

L.A.S. « Silvio Pellico ». S.l., 16 mai 1845. 1/2 page in-4 sur vélin fin.

Suscription au nom du Chevalier Matthieu Bonafous.

Remerciements pour l’envoi d’un ouvrage dont Roquemont en fut le traducteur ; il s’agit probablement du Manuel de Droit ecclésiastiquede Ferdinand Walter, traduit de l’Allemand par A. de Roquemont, Docteur en droit, et publié en 1841 : …Il ne me vient, Monsieur, que de bonnes choses de vos mains ; l’ouvrage de Walter que son traducteur a la bonté de m’offrir par votre moyen a, depuis plusieurs années, les suffrages de beaucoup d’hommes de mérite… Il l’informe du séjour de M. de Roquemont à Compiègne. Puis, sur sa santé qui …a bien besoin du printemps, nous y sommes. Profitez en aussi, je vous le souhaite de tout mon cœur…

 

Il faut rappeler ici la haute portée morale que constitua l’ouvrage de Pellico « Mes Prisons », un véritable « best-seller », dirions-nous aujourd’hui, plusieurs fois republié au cours du XIXesiècle chez différents éditeurs. Il figurait en 1838 dans la célèbre Bibliothèque Charpentier(l’ancêtre de notre Livre de poche) et fut parmi les ouvrages les plus vendus en France de 1833 à 1845, aux côtés des Paroles d’un croyant de Lamennais. Car le succès de Pellico fut entretenu par le clergé catholique qui assura à l’ouvrage une ample diffusion au sein de collections destinées à la jeunesse. Le XIXe siècle, qui correspond à l’âge d’or de l’apologétique, fit de Silvio Pellico un personnage représentatif du catholicisme doloriste en vogue sous Louis-Philippe, lui réservant une place de premier ordre dans la galerie des portraits édifiants proposés aux jeunes pour lutter contre l’incroyance.

Il n’est donc pas étonnant de le voir ici dans cette lettre, remercier chaleureusement l’envoi d’un manuel ecclésiastique par A. de Roquemont…

Détails du produit
G 3710
QR Code

Scan this code! phone_iphone

Menu

Paramètres

Créez un compte gratuit pour sauvegarder les articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter