Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

close
Une question ?
Voir la vidéo

DELVINCOURT (Claude). Compositeur. Directeur du Conservatoire de Paris. Lettre autographe (G 356)

Belle lettre au sujet d’un concert d’une de ses œuvres donné à Vienne, et du tout jeune Yehudi Menuhin qu’il veut pour élève 

VENDUE

100% secure payments
Faire une offre

Votre offre est envoyée.

Your Offer is accepted, please check your inbox.

  •     *Champs requis

Chargement

Une question sur cet autographe ?
Référence:
G 356
Description

DELVINCOURT (Claude). Né à Paris. 1888-1954.

Compositeur. Premier Grand Prix de Rome (1913). Directeur du Conservatoire de Paris (1941) où il fonda, durant l’Occupation, l’orchestre des « Cadets » pour sauver ses élèves d’une déportation en Allemagne.

L.A.S. « Claude Delvincourt » au chef d’orchestre Walther Straram.

Hacquenouville, 27 août [1932]. 8 pp. in-8. Papier de deuil.                               

 

« Il faut dire que le gosse est prodigieusement intéressant et que j’étais ennuyé de le laisser prendre par un autre !… »

…Enfin une minute ! Cela ne m’arrive pas souvent !... remarque Delvincourt qui, entre une …fin d’année scolaire à Versailles (…) ahurissante… et un voyage à Vienne où son …Bal Vénitien était joué au festival de la S.I.M.C… n’a pas eu une minute à lui. À peine était-il arrivé à Vienne qu’une première répétition était prévue pour le lendemain : …c’était Ansermet qui dirigeait (…) Desormières n’ayant pas eu le temps d’arriver. Rapide débrouillage de quelques uns des passages les plus difficiles. Le lendemain matin, jour du concert, chaque chef d’orchestre grattant quelques minutes sur le temps qui lui était dévolu, on ne me répète pas du tout ! J’étais furieux et ai exigé une répétition supplémentaire dans l’après-midi. Ils n’ont cédé qu’à la menace - que j’aurais certainement mise à exécution - de ramasser partition et matériel et de reprendre le train le soir même. J’ai pu ainsi obtenir 3/4 d’heure sous la baguette de Desormières... Malgré l’habileté de ce dernier et l’excellence de l’orchestre, Delvincourt s’avoue insatisfait de l’exécution. Néanmoins, …l’accueil a été extraordinaire et cette œuvre m’a été demandée, soit pour la scène, soit pour le concert dans plusieurs villes d’Europe. (…) Combien je vous regrettais ! J’aurais voulu vous avoir pour chef d’orchestre et je me rappelais les bonnes journées passées ensemble à Francfort dans une circonstance analogue !... Ce fut, à son retour, la remise des prix du conservatoire, puis un voyage à Londres, ...Entre temps, j’avais cédé à l’appât des présents d’Artaxerxès en acceptant de prendre comme élève pour le contrepoint et l’harmonie le jeune Yehudi Menuhin ! Deux leçons de deux heures chacune par semaine, chez eux, à Ville d’Avray (…). Il faut dire que le gosse est prodigieusement intéressant et que j’étais ennuyé de le laisser prendre par un autre !… Enfin, il informe que son opéra La Femme à barbe dont il espère qu’elle amusera Straram, commence à prendre tournure...

Yehudi Menuhin a vécu avec sa famille de 1930 à 1935 à Ville d’Avray, entre Saint-Cloud et Versailles, Villa les Fauvettes, au 31 rue Pradier « Sans doute la période la plus heureuse de son existence ». Il a 14 ans, à son arrivée, et il est déjà un violoniste reconnu. Entre deux concerts ou répétitions, il eut comme camarade de jeu le jeune Boris Vian dont la famille avait loué une partie de la maison à la famille Menuhin.

 

[La farce musicale La Femme à barbe, sur un livret d’André de la Tourasse, sera donnée au théâtre Montansier de Versailles en 1938]

Détails du produit
G 356
QR Code

Scan this code! phone_iphone

Produits liés
Aucun articles

Menu

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Créez un compte gratuit pour sauvegarder les articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter