Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

close

BOUGUEREAU Elizabeth Jane, artiste peintre, épouse de William Bouguereau. Lettre autographe (G 4962)

Elizabeth Bouguereau évoque les projets de son mari...

140,00 €
Autographe disponible à la vente
Faire une offre

Votre offre est envoyée.

Your Offer is accepted, please check your inbox.

  •     *Champs requis

Chargement

Référence:
G 4962
Produits liés
Aucun articles
Description
BOUGUEREAU (Elizabeth Jane). 
Née à Exeter (États-Unis). 1837-1922. 
Artiste-peintre américaine. Seconde épouse du peintre William Bouguereau. 
L.A.S. « Elizabeth Gardner-Bouguereau » à « Notre cher ami ». 
Paris, 17 avril 1901. 4 pp. in-8. Papier de deuil aux initiales gaufrées de William Bouguereau. 

Elizabeth donne des nouvelles à un ami qui aide le couple Bouguereau à gérer leurs finances, tout en évoquant les projets de son mari : ...Ci-joint cheque de Frs-1770. Somme que vous nous indiquez pour le règlement des comptes de 1899 et 1900. William vous adresse en même temps des excuses d’être ainsi en retard pour cet envoi (...). Nous vous remercions de tout cœur des bons soins que vous portez à nos intérêts, et nous regrettons vivement les ennuis que vous causent ces gens malappris...

Nous nous portons bien malgré un temps peu sain. Votre Vieil ami se tire d’affaire admirablement avec ses nouvelles charges tout en ne pas negligeant les anciennes. Ce matin il s’est levé de bonne heure pour bien aller juger un concours à l’École des Beaux-Arts, où il avait le bonheur de voir le succes de deux de ses élèves, qui sont choisis en Loge, ce qui ne veut pas dire qu’ils gagneront le Prix de Rome, mais c’est un bon pas en avant qui rejouit leur Maitre. C’est vendredi prochain l’assemblée générale de l’Association des artistes fondée par le Baron Taylor. En cette occasion le Président doit, comme tous les ans, charmer la foule par son éloquence. Après 16 ans de présidence de cette société de bienfaisance. William constate que leurs revenus ont doublé sous sa direction. C’est un joli resultat. deux millions et demi d’augmentation de capital en 16 ans. Avec les rentes on fait beaucoup de bien aux artistes infortunés. Ce qui sert de compensation pour une si lourde charge. Si l’allocution du Président parait dans les journaux je vous l’enverrai...

La gestion de la Société des Artistes Français ne marche pas si facilement. L’installation dans le Grand Palais se complique de difficultés inénarrables. Comment se tira-t-on d’affaires pour le mouvement on n’y vois (sic) pas clair. William y aura lui- même une belle exposition. Deux bonnes toiles. Un grand portrait. Et une figure de jeune garçon « l’Amour voltigeant sur les eaux »...

William Bouguereau (1825-1905) épousa en secondes noces, alors qu’il était veuf depuis neuf ans, une de ses élèves, la peintre Elizabeth Jane Gardner.

La Société des artistes français est une association créée afin de gérer le salon des artistes français. William Bouguereau en fut le président de 1901 à 1904. C’est à partir de 1884 que le projet de faire construire un autre bâtiment mieux adapté aux expositions que celui du Palais de l’industrie où avait alors lieu ces dernières, émergea. En 1898, la construction du Grand Palais commença pour être achevée deux ans plus tard.

Détails du produit
G 4962
QR Code

Scan this code! phone_iphone

Menu

Paramètres

Créez un compte gratuit pour sauvegarder les articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter