Voir la vidéo

DIRECTOIRE - DEPERONNE - Marine

Haletante relation de la reddition de la frégate  La Coquille commandée par le Capitaine de vaisseau Deperonne, 

350,00 €
Autographe disponible à la vente
100% secure payments
Faire une offre

Votre offre est envoyée.

Your Offer is accepted, please check your inbox.

  •     *Champs requis

Chargement

De retour dès 10h
Référence:
G 1174
Description

DEPERONNE. Marine, 18ème siècle. Capitaine de vaisseau français. P.A.S « Deperonne ». Tivorton (Angleterre), 12 frimaire an 7 [2 décembre 1798].

2 pp. 1/2 in-folio.

Réf. G 1174

 

Importante relation de la reddition de la frégate de la République française La Coquille commandée par le Capitaine de vaisseau Deperonne, sous les ordres du commandant de division Bonpard, à une division anglaise au large de l’Irlande.

 

...Le 20, vendémiaire, 7ème de la République Fcse. Le vent étant au N.N.O. bon frais, la Division française sous les ordres du capitaine Bonpard, faisant route au S.S.E. eu connoissance vers midi (...), de huit bâtiments (...). La Coquille et plusieurs autres de la Divison les signalerent au Commandant lequel après avoir répondu aux signaux, signala d’imiter sa manœuvre qui fut de venir au vent prenant les amures à basbord, tous les bâtiments sous ses ordres l’imitèrent. Un instant après ce mouvement nous eûmes la douleur de le voir démâté de son grand mât de hune. Évenement d’autant plus fâcheux qu’il arriva en présence de l’ennemi qui nous chassoit alors sous toute la voile que le tems permettoit de porter.

La Dion (division) française suit la même bordée et les mêmes amures pendant le reste du jour et de la nuit du 20, au 21, mais ne faisant que peu de chemin à l’effet de ne pas s’écarter du commandant qui étoit désemparé.

Vers 5hes du soir, les ennemis qui étoient dans les eaux de la division française prirent les mêmes amures qu’elles et continuerent de la chasser, de manière qu’à minuit partie des ennemis étoient au vent, et l’autre partie sous le vent, et du traverse de la Division française, la nuit se passa en l’observant réciproquement ; au jour nous eûmes parfaitement connoissance que les ennemis étoient sur trois points autour de la Division française, celle-ci n’étoit pas parfaitement ralliée. Le commandt dont le mât de hune n’étoit pas repassé signala le raliément général et absolu ce qui fut assez promptement éxécuté, vers les 6hes 3/4 le Commandt tira un coup de canon dans la direction d’un des vaisseaux anglais le plus à portée, les frégattes La Romaine, l’Immortalité et La Coquille, l’imitèrent mais nous étions alors à autre portée.

Vers sept heures l’ordre de front en retraite fut signalée. Ce mouvement n’étoit pas éxécuté lorsque deux des Vaux (vaisseaux) ennemis les plus avancées attaquèrent. Ce fut à 7h ¼ du matin, alors le Commandt signala de former sur lui une ligne de bataille sans égard au poste, La Coquille prit poste sur l’avant de la fregatte, L’Embuscade, qui étoit sur l’avant du Hoche les fregattes La Loire, et L’Immortalité se trouverent en ligne devant La Coquille (...). La Coquille resta en travers auprès du commandt dans l’intention de faire faire diversion au feu des ennemis qui étoient particulièrement dirigés sur lui, feu tellement nourri qu’à 10hes 20 mtes Le Vau Le Hoche, fut obligé d’amener son pavillon alors La Coquille entreprit de forcer de voilles mais tout le feu de l’ennemi alloit dirigé sur elle lui hachait toutes ses voiles, mats, drisses, grai et agrais de toutes espèces tomboient en bas, le corps de la fregatte n’étoit pas moins maltraité, plusieurs boulets à l’eau particulièrement dans les soutes aux poudres, quatre pieds et demi d’eau dans la calle d’après le rapport du maître Calfats... Le bilan fut de onze hommes tués côté français... 

Détails du produit
G 1174
QR Code

Scan this code! phone_iphone

Produits liés
Aucun articles

Menu

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Créez un compte gratuit pour sauvegarder les articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter