Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

close

MAURIAC, au père dominicain Jacques Laval, 18 juillet 1957.

...Je ne sais, si vous êtes ce qui s’appelle « un saint prêtre » - mais vous êtes un prêtre qui voit et qui comprend la souffrance...

490,00 €
Autographe disponible à la vente
Faire une offre

Votre offre est envoyée.

Your Offer is accepted, please check your inbox.

  •     *Champs requis

Chargement

Référence:
G 1149
Produits liés
Aucun articles
Description

MAURIAC (François). Né à Bordeaux. 1885-1970. Romancier français. Prix Nobel de Littérature en 1952.

L.A.S.  « F. Mauriac» à « cher Jacques » [Jacques LAVAL]. Marseille, 18 juillet [1957]. 2 pp. in-8.

Réf. G 1149 

Un drame vient de frapper les Wiazemsky [la fille de Mauriac, Claire, avait épousé Yvan Wiazenmsky] qui ...viennent de perdre dans un stupide accident d’auto, leur meilleur ami, le chef d’Yvan : Pierre Jacobsen. Claire me demande si un « saint prêtre » pourrait dire une messe pour lui. Je ne sais, si vous êtes ce qui s’appelle « un saint prêtre » - mais vous êtes un prêtre qui voit et qui comprend la souffrance, et qui entre dans le secret des cœurs et qui sait que le Christ n’est absent d’aucun de ces secrets. Je suis ici avec Claude et M.C. dans un endroit admirable et entouré d’affection. Que Dieu m’aura épargné ! Je vous embrasse. Donnez moi de vos nouvelles...

Pierre Jacobsen, haut dirigeant des Nations-Unies, disparaît tragiquement dans un accident de voiture, dans sa quarantième année, avec un de ses adjoints, Roberto Rossi-Longhi, lui-même âgé de 34 ans, le 1er juillet 1957. Tous deux sont happés dans leur automobile par un train, à un passage à niveau à Bellevue, près de Genève.

Jacques Laval (1911-2002) commence sa carrière ecclésiastique en tant que prêtre au Diocèse de Reims (1937-1943) avant d’intégrer l’ordre des dominicains. Il occupe au début des années 1950 le poste de directeur du secteur culturelle de la télévision du Vatican. Il était en relation avec de nombreux écrivains et artistes, notamment de François Mauriac.

Il publiera plusieurs romans, parfois sous le pseudonyme de Jean Lorbais.

Le père Laval vécut une grande partie de sa vie au Couvent des dominicains, rue de la Glacière à Paris où il est mort.

 

Détails du produit
G 1149
QR Code

Scan this code! phone_iphone

Menu

Paramètres

Créez un compte gratuit pour sauvegarder les articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter