Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

close

RAMEAU Jean-Philippe, à l'abbé Arnaud

DE LA PLUS GRANDE RARETÉ

25 000,00 €
Derniers articles en stock
Description

RAMEAU JEAN-PHILIPPE. Né à Dijon. 1683-1764.

Compositeur français.


Lettre Autographe Signé « Rameau » à l’abbé Arnaud.

S.l.,19 août 1757.


3/4 page in-8. Adresse.

 Anciennes collections Albert Cahen d’Anvers, puis Alfred Cortot.

 

(joint,  sur papier volant, une note de la main d'Alfred Cortot :

« Cette lettre me paraît inédite. Elle est doublement intéressante par son contenu et son destinataire. Il serait bien à décider qu’elle restât en France ! je l’estime au minimum 5000 francs »

 

Rameau le prie de rédiger un prospectus pour annoncer son ouvrage le Code de musique pratique.

...Vous me désespérez, Mon cher Monsieur, je ne comprend point ce que vous appelez routine ; lorsqu’il s’agit de pratique, autant des mots de votre main sur mon prospectus que dans votre lettre me suffiroient peut ètre, croquez y vos idées en abrégé, marquez, par chiffres en autremant, leur place. Je vous entendrai à demi mot quand j’aurois moins de part au désir de vous savoir en santé ; on ne peut ètre plus sensible que je le suis à votre indisposition à vous voir, à vous entendre, on ne peut s’imaginer qu’aucune maladie puisse vous attaquer ; pour moi, je crains que ma santé ne me permette pas d’achever un ouvrage qui me tient à cœur, je voudrois pouvoir le finir à la campagne ; un avis de votre main un peu plus circonstantié me mettroit peut ètre en état d’en venir à bout ; je puis retarder mon voïage jusqu’à mardi, voyez si lundi matin vous pourriez me donner une idée assez distincte de votre projet ; marquez seulement l’endroit où vous venez d’ajouter quelque choses je le laisserai blan, et à mon retour, si votre santé le permet, vous y donnerez la dernière main ; sinon remettez l’ouvrage au porteur ; je ne pourroi le recevoir aujourdhuy sans un grand regret de n'avoir pû proffiter de vos lumières : ne m’abandonnez pas tout à fait...

 

Il s’agit du « Prospectus où l’on propose au public, par voie de souscription, un Code de musique pratique composé de sept méthodes, par M. Rameau » (annonce de la publication qui parut dans le Mercure de France, en décembre 1757, p. 157-158).

 

Compositeur, organiste, théoricien de la musique, la renommée de Jean-Philippe Rameau n’arriva que tard dans sa carrière, puisque c’est seulement en 1722 que son Traité de l’Harmonie réduit à ses principes naturels fera de son auteur le centre d’attention du tout-Paris.

 

Quatrième fils d’une famille de banquiers d'origine belge, les Cahen d'Anvers, Albert Cahen fut l'élève du compositeur César Franck et de la pianiste Wilhelmine Clauss-Szarvady. Il fut aussi un grand ami de Paul Bourget. Il épousa Loulia Warschawsky, la tante de Maroussia Warschawsky.

 

Le pianiste, pédagogue et auteur, Alfred Cortot, né à Nyon en 1877, aura marqué les musiciens du XXème siècle. Renommé internationalement grâce au trio qu'il fonde en 1905 avec Pablo Casals et Jacques Thibaud, il alternera interprétation et enseignement. Fondateur en 1919 de l’École normale de musique de Paris, qui porte aujourd'hui son nom, il y réunira la fine fleur des musiciens de la première moitié du XXème siècle: Nadia Boulanger (piano), Jacques Thibaud (violon), Pablo Casals (violoncelle), Paul Dukas et Arthur Honegger (composition), et bien d'autres. Dès 1900, il enregistre également de nombreux disques, spécialement de Chopin, Schumann et Liszt, mais aussi de Ravel, César Franck, Debussy et Bach.

Détails du produit
G 4905
Produits liés
Aucun articles

Menu

Paramètres

Créez un compte gratuit pour sauvegarder les articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter