RACHILDE (Mme Vallette, dite), femme de lettres et salonnière. Poème Autographe (G 6099)

Vibrant poème inspiré par la « Boucherie » de la Grande Guerre !

 

400,00 €
Autographe disponible à la vente
Référence:
G 6099
Description

RACHILDE (Marguerite Eymery, Madame Alfred Vallette, dite).

Née au Domaine de Cros (entre Château-l’Évêque et Périgueux). 1860-1853.

Femme de lettres et salonnière. Elle publie sous les pseudonymes de Jean de Childra et Jean de Chibra.

Poème Autographe Signé « Rachilde », intitulé Les saigneurs de la guerre.

S.l.n.d. 2 pp. in-8. 5 quatrains alternant avec 5 distiques. Papier jaune.  

Vibrant poème inspiré par la « Boucherie » de la Grande Guerre !

 

...Il en tombait tous les deux pas

Et les pourris ...c’était par tas

Qu’on les jetait à tour de bras

Dans les grands trous tout pleins de rats.

Mais eux ? Ils ne s’en occupaient guère

Les grand saigneurs de la grand-guerre !

 

Nos bons corbeaux n’en voulaient plus

Ils en étaient vraiment repus

Le bec en sang, ou bleu de pus

Ils se traînaient, dolents, pansus.

 

Mais eux ? Regardaient-ils la terre ?

Les grands saigneurs de la grand guerre.

 

Toutes les femmes étaient en deuil 

A tant pleurer n’avaient plus d’œil 

Et attendaient, dessus leur seuil,

Qu’on leur vient dire avec orgueil :

 

Il est mort ! Soyez en fière !

Pour les saigneurs de la grand-guerre !

 

Pendant des mois, pendant des ans,

Les pauvres pères et les mamans

Connurent cet affreux tourment

De tenir tous... comme l’on ment.

 

Eux ? Ils tenaient bien leur affaire

Les grands saigneurs de la grand-guerre !

 

Et quand enfin ce fut fini

Qu’on eut dévasté tous les nids

Tué les parents et leurs petits

En beaux discours on les bénits.

 

Eux ? Ils avaient vendu leur tonnerre

Les grands bons dieux de la grand-guerre !...

Ce poème figurait dans le recueil Les Accords perdus (Paris, Éditions Corymbe, 1937). La plaquette était parue pour la première fois en 1917. La nouvelle édition comprenait une préface de l’écrivain Pierre Lagarde (1903-1959). Le manuscrit de ce poème avait été offert par l’auteur à son préfacier.

Détails du produit
G 6099
QR Code

Scan this code! phone_iphone

Produits liés
Aucun articles
Aucun articles
Vus récemment

Menu

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Créez un compte gratuit pour sauvegarder les articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter