Une question ?

DAVID Adolphe, graveur. Lettre autographe (G 3441)

Belle lettre pathétique

150,00 €
Autographe disponible à la vente
Faire une offre

Votre offre est envoyée.

Your Offer is accepted, please check your inbox.

  •     *Champs requis

Chargement

Référence:
G 3441
Description
DAVID (Adolphe). Né à Baugé. 1828-1895.
                                                           Graveur en pierres fines. L.A.S. « A. David ». Paris, 2 avril 1868. 4 pp. in-8.                                                                                                                                                          

 Belle lettre pathétique dans laquelle Adolphe David, se recommande de Jean-Marie Bonnassieux [1810-1892, sculpteur français. Prix de Rome en 1836] pour solliciter l’aide de son correspondant : ...Dans l’extrême embarras où je me trouve, il (Bonassieux) me disait ceci. La France a perdu un grand protecteur éclairé des arts et des artistes, dans Mr le Duc de Luynes ; mais, vous en avez à Angers qui a donné aide et protection à bien des artistes angevins, qui lui doivent leur avenir. Il a tant fait pour sa ville (...). Vous avez conquis une position, vous avez des commandes, vous avez relevé à grand peine un art à peu près tombé aujourd’hui. Un malheur terrible est venu détruire dans une heure tout votre échaffaudage, vous laissant en face de la misère dans l’impossibilité de faire vos commandes, et qui perdra votre avenir si vous ne trouvez une main secourable (...). J’ai encore 15 mois de travail sur ma grande pierre l’Apothéose [« L’apothéose de Napoléon Ier »], qui a 24 centimètres et pèse 5k. C’est la seconde comme grandeur connue en Europe. Ce sera le travail le plus important de ce genre depuis les Romains ; travail bien digne d’intérêt car lui seul est respecté par les siècles : aussi est-ce un grand chagrin pour moi, après 3 années de maladie, voyant ma santé qui revient chaque jour, d’être dans l’impossibilité de poursuivre ma carrière ; si je ne puis trouver quelqu’un qui puisse me sauver. Mon avenir est assuré si je puis avoir le présent... Il le prie d’être …assez bon pour prendre en considération ma situation, et vouloir bien chercher s’il ne vous serait pas possible de me confier un travail en pierre fine en me donnant du temps…

 Élève de Jouffroy, Adolphe David entra à l’école des Beaux-arts en 1854 et exposa au Salon dès 1857. Il est notamment l’auteur d’un très grand camée, L’apothéose de Napoléon Ier, sur sardonyx, commandé par l’État en avril 1861 et se trouvant actuellement au musée du Louvre. Il fut membre fondateur de la Société des artistes français.

 

Détails du produit
G 3441
QR Code

Scan this code! phone_iphone

Produits liés
Aucun articles
Aucun articles
Vus récemment

Menu

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Créez un compte gratuit pour sauvegarder les articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter