Voir la vidéo

LAMARQUE Pierre-Antoine, curé. Lettre autographe (G 1504)

Lettre montrant les prémisses de la Révolution
220,00 €
Autographe disponible à la vente
100% secure payments
Faire une offre

Votre offre est envoyée.

Your Offer is accepted, please check your inbox.

  •     *Champs requis

Chargement

De retour dès 10h
Référence:
G 1504
Description
LAMARQUE (Pierre-Antoine). Né à Oloron. 1744-1815.
Dernier curé de Saint-Martin de Pau sous l'Ancien Régime.
L.A.S. 2 fois « Lamarque curé Cons » et « Lamarque ptre », signatures de « Labal député » et « J. Julien député » à « Monsieur l’abbé de Saurine ».
Pau, 8 juin 1789. 2 pp. in-4 sur papier vergé (J Brun [?] 1789 en filigrane), adresse et cachet de cire, armoiries d’évêque découpées et collées.

il est de la plus grande importance pour nous…, commencent les signataires, …de fixer la chambre du clergé sur la qualité des pouvoirs que pourraient présenter à l’assemblée des états généraux, les députés qui ont été nommés par la noblesse pour nous y représenter… L’inquiétude et la tension qui déborderont lors de ces états généraux de 1789 se fait déjà sentir : …car non seulement nous avons des articles rejetés, mais nous avons été rejetés nous-mêmes, et nous n’avons pas été rappelés, de manière que nous n’avons contribué en rien dans tout ce qui a été fait en notre nom, en conséquence nous convoquons une assemblée générale des députés pour le premier jour libre à l’effet de procéder à la confection du caier de nos doléances et à la nomination de nos députés pour les porter et nous représenter aux états généraux s’ils peuvent y être reçus comme nous osons l’espérer… Et, en …attendant qu’ils arrivent il s’agit d’arrêter la course des députés déjà nommés ou de la rendre infructueuse… Les signataires s’enquièrent alors de savoir …s’il ne conviendrait pas de notifier nos protestations à la chambre du clergé. Mr le curé de Pau vous a déjà parlé de différentes manières de faire cette notification mais toutes sont soumises à votre décision vous êtes plus à portée de savoir comment on parle à cette assemblée. Nous avons la plus parfaite confiance en vos lumières ; votre zèle pour la cause nous est prouvé par tous les soins que vous avez bien voulu vous donner…

Lamarque ajoute un post-scriptum signé, il a…vu entre les mains d’un avocat une lettre propre à nous inspirer si nous en manquions, mais je vous avouerai je commence à compter sur l’énergie de ce clergé… il le prie …de me dire quelque chose de la tournure que prennent les états généraux…

Les députés du clergé pour le Béarn seront élus le 19 juin 1789 : Jean-Baptiste-Pierre de Saurine, le destinataire de cette lettre et Jean Julien, l’un des trois signataires et curé d’Arrosès. Ce dernier fut élu député à la place de Lamarque qui se désista.L’abbé de Saurine sera membre de la Constituante et de la Convention. D’abord évêque constitutionnel des Landes, il deviendra le premier évêque concordataire (de Strasbourg) en 1802. On joint une note manuscrite de l’abbé Uzureau relative à cette lettre.

Détails du produit
G 1504
QR Code

Scan this code! phone_iphone

Produits liés
Aucun articles

Menu

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Créez un compte gratuit pour sauvegarder les articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter