Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

close

TZARA Tristan, écrivain. Lettre autographe (G 4277)

...L’esprit de révolte et de protestation qui caractérisa tout le mouvement dada, pourrait peut-être l’intéresser...

1 500,00 €
Autographe disponible à la vente
Description
TZARA Tristan (de son vrai nom Samuel ROSENSTOCK). Né en Roumanie. 1896-1963.
Écrivain, poète, essayiste, fondateur du mouvement Dada.
L.A.S. « Tristan Tzara » à Franz Hellens. Paris, 16 juin 1924.
1 page 1/2 in-folio. Papier ardoise. Enveloppe (déchirée). Cachet postal  au dos avec l'adresse de Tzara (29 campagne Première Paris XIV). 

 

Tzara le remercie d’avoir pensé à lui pour une recommandation auprès de la ...maison d’édition russe de Moscou. Malheureusement mon roman n’est pas encore terminé. Dans le prochain N° des Feuilles libres je publie la dernière partie, mais qui n’est pas encore la fin du roman. Je crois que dans 2 ou 3 mois, je pourrais l’envoyer à Moscou. J’ai envoyé par un ami qui est parti la semaine dernière en Russie, à M. Feldmann, une lettre accompagnée des bonnes feuilles de mes 7 manifestes qui doivent paraître chez Budry. L’esprit de révolte et de protestation qui caractérisa tout le mouvement dada, pourrait peut-être l’intéresser et je serai content s’il se décidait à faire paraître en russe cet ouvrage... J’ai beaucoup regretté d’avoir reçu votre aimable invitation de collaborer au numéro Charlot, à un moment où une maladie a compliqué étrangement mon existence avec les préoccupations et les difficultés que j’avais avec la réalisation de ma pièce...

 

 

HELLENS FRANZ est le nom de plume de Frédéric Van Ermengem. Né à Bruxelles en 1881 (mort en 1872). Poète, essayiste et critique d’art belge. Il était le fils du bactériologiste Emile van Ermengem (1851-1932). Il vécut à Paris de 1947 à 1971. Il est connu comme un des représentants majeurs de la littérature fantastique en Belgique. Mais il fut aussi l’infatigable animateur des Lettres belges, notamment de la revue Signaux de France et de Belgique puis, Le Disque vert. C’est lui qui découvrit Henri Michaux, avant que Jean Paulhan ne prenne le relais.

Détails du produit
G 4277
QR Code

Scan this code! phone_iphone

Menu

Paramètres

Créez un compte gratuit pour sauvegarder les articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter