Voir la vidéo

WAGNER (Richard). Compositeur. Lettre autographe à son ami Edouard Schuré (G 3846)

Recommandation en faveur du musicologue français Edouard Schuré, wagnérien passionné, qui contribua à la découverte du grand compositeur allemand en France

8 500,00 €
Autographe disponible à la vente
100% secure payments
Faire une offre

Votre offre est envoyée.

Your Offer is accepted, please check your inbox.

  •     *Champs requis

Chargement

De retour dès 10h
Référence:
G 3846
Description

WAGNER (Richard). Né à Leipzig. 1813-1883. Compositeur allemand.

L.A.S. « Richard Wagner » à « Cher Monsieur et ami ». Lucerne, 16 mars 1870. 1 page in-8. En français. 

 

Recommandation en faveur du musicologue français Edouard Schuré, wagnérien passionné, qui contribua à la découverte du grand compositeur allemand en France

 ...Permettez-moi de me rappeler à votre souvenir par l'intermédiaire d'un jeune homme, que j'ai en grande estime et grande amitié. Veuillez recevoir Monsieur E. Schüre comme un de mes bons amis avec lequel je suis persuadé que vous aurez intérêts à causer et auquel je tiens à procurer l'avantage de votre connaissance...

Schuré se prit de passion pour Wagner à la suite d’une représentation des Maîtres chanteurs de Nuremberg à Munich en 1868. Après plusieurs courriers enthousiastes au Maître (alors plutôt en butte aux critiques), celui-ci l'invita à venir le voir à Tribschen. Ils prolongèrent cette amitié naissante par une correspondance qui s'établit entre eux. En 1869, Schuré publiait dans La Revue des deux mondes sa première étude sur Wagner qui est considérée comme l'événement fondateur du Wagnérisme en France. Le jeune intellectuel reçut en remerciements de la part du Maître une invitation à la création de L'Or du Rhin. Schuré publia au total plusieurs textes importants sur le grand compositeur. Malgré la virulence anti-française contre Wagner pendant la guerre franco-prussienne, leur relation perdura. Edouard Schuré publia en 1875 une Histoire du Drame musical dans lequel il analyse chaque drame wagnérien et pour lequel il reçut une chaleureuse approbation de Wagner. Leur dernière rencontre se fit lors du festival de Bayreuth en 1876. 

Détails du produit
G 3846
QR Code

Scan this code! phone_iphone

Produits liés
Aucun articles

Menu

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Créez un compte gratuit pour sauvegarder les articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter