Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

close

INDY Vincent d', à Narcisse Brument, chef d'orchestre et librettiste (G 4890)

SUPERBE LETTRE DU COMPOSITEUR À BRUMENT "..Prenez garde, quand on reste trop longtemps sans piocher l’imagination, celle-ci se durcit, devient ferme comme du rocher et l’on a alors toutes les peines du monde à y faire pousser même le plus maigre gazon... "

350,00 €
Autographe disponible à la vente
Faire une offre

Votre offre est envoyée.

Your Offer is accepted, please check your inbox.

  •     *Champs requis

Chargement

Référence:
G 4890
Produits liés
Aucun articles
Description

INDY (Vincent d’). Né à Paris. 1851-1931. Compositeur. Il fut l’un des créateurs de la Schola Cantorum de Paris.

L.A.S. « Vincent d’Indy » à « Cher ami » [Narcisse Brument, chef d’orchestre et librettiste]. S.l., 30 septembre 1888. 4 pp. in-8. 

D’Indy suppose que son correspondant doit être ...en train de porter le mousquet (pardon la bobine) au service de l’arrêt public... Il ajoute ...Sans blague, si le sonnet ci-joint n’est pas une franche cochonnerie, en ce cas bien facile à comprendre, le sens hermétique, malgré mes recherches sans trève, m’échappe absolument, je n’y vois pas d’autre sens que celui indiqué par le mot angora (...). Je suis très désolé de vous voir sans travail en train. Prenez garde, quand on reste trop longtemps sans piocher l’imagination, celle-ci se durcit, devient ferme comme du rocher et l’on a alors toutes les peines du monde à y faire pousser même le plus maigre gazon, c’est l’agriculteur qui vous parle, et aussi le musikant, car j’ai beaucoup de mal à me remettre à une œuvre de longue haleine, genre de travail abandonné depuis la Cloche et, s’il vous faut des exemples, voyez Duparc et Benoit ! ab duobus disce omnes. Sérieusement, je crois qu’un été complet sans exercer la faculté créatrice est funeste, il y a toujours moyen de travailler, que diable ! on se lève à 5 heures du matin, et pour peu qu’on travaille jusqu’à midi, on peut encore abattre quelque besogne et donner tout le reste de la journée à sa famille, c’est le système que j’ai adopté, je vous le recommande. Cependant, bien que le drame ait commencé à marcher très vite et que j’ai écrit même musicalement une partie du 1er acte, je suis buté maintenant, et je crois qu’il ne me sera pas possible de continuer avant d’avoir arrêté littérairement le 2d et le 3e comme j’ai fait du 1er, j’y pense beaucoup et suis dans la période de découragement devant le peu de choses faites et l’immensité qui reste à faire, aussi j’espère que cela va se tasser car je prévois un mois d’Octobre bien tranquille. Entre temps, j’ai écrit un chœur pour les belles petites de Mr Roger et une grande diablesse de Fantaisie pour hautbois et orchestre où il y a du populaire (...) et aussi du moi, sans compter un peu de Lalo (c’est venu comme ça) je crois que ce sera drôle... Il ne reviendra pas à Paris pour le moment, et lui enjoint de s’occuper de la ...Société Mle [musicale] avec Chausson, j’ai de bonnes nouvelles de Carnot, du Conseil Municipal...

Détails du produit
G 4890
QR Code

Scan this code! phone_iphone

Menu

Paramètres

Créez un compte gratuit pour sauvegarder les articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter